Buscar

L'arbre magique ; une invitation à explorer l'arbre généalogique que vous êtes




"La famille est un arbre magique à l'intérieur de chacun de nous."

Alejandro Jodorowsky


Je voulais commencer par cette phrase pour parler de ce nouvel article. Cette année a été très particulière, très mobilisatrice, nous vivons une situation mondiale qui, depuis le début, a touché chacun d'entre nous, plus ou moins loin, dans tous les coins de la planète.


Cela m'a amené à réfléchir sur la grande famille humaine que nous sommes et dans laquelle ce que font "nos cousins", "nos oncles" et "nos tantes", à l'autre bout de la planète, nous influence, nous affecte au point de conditionner la survie des piliers de cette grande famille, comme nos grands-parents. Je me suis dit que cette situation que nous vivons est comme une répétition de beaucoup d'autres qui ont déjà été vécues à d'autres moments de l'histoire de l'humanité et que le fait que nous soyons des systèmes interdépendants qui partagent une mémoire collective, nous partageons aussi la responsabilité de ne plus nous répéter.


C'est un processus d'apprentissage qui, à mon avis, a son point de départ dans notre arbre le plus proche, celui qui nous touche le plus directement, le mien, le vôtre et ensuite le nôtre, celui que nous partageons en tant qu'humanité et que nous devrions examiner de plus près à partir de maintenant.


Cela m'a amené à me pencher sur les travaux de certains thérapeutes visionnaires qui se sont aventurés à explorer la transgénéalogie, chacun à leur manière, et qui ont pu créer certaines des thérapies que nous connaissons aujourd'hui, comme les constellations familiales de Bert Hellingen, les travaux psychomagiques d'Alejandro Jodorowsky, d'Anne Ancelin Schützenberger, qui est spécialisée dans la dynamique de groupe, de Didier Dumas et de plusieurs autres. Ils ont été, pour moi, le lien qui m'a permis de connaître une étape supplémentaire dans l'étude de nos ancêtres et la relation avec tout ce qui touche au corps, à l'âme, à l'esprit.


À moins que nous vivions quelque chose en particulier qui nous amène à travailler avec l'arbre, les thérapies psychologiques qui abordent cette question sont rares, généralement faites soit par une demande précise, soit après avoir cheminé et guéri beaucoup de choses d'abord au niveau individuel. Cependant, commencer à regarder cet arbre peut apporter des réponses à certains des symptômes psycho-affectifs, psychosomatiques et souvent même physiques pour lesquels il est consulté.


"La vie de chacun d'entre nous est un roman. Vous, moi, nous tous, vivons emprisonnés dans une toile d'araignée invisible dont nous sommes aussi les tisseurs".

Anne Ancelin Shützenberg


En quoi consiste l'exploration de l'arbre ?

Elle implique la compréhension à tous les niveaux, le mystérieux entrelacement derrière nos familles, les secrets, les malheurs, les deuils inachevés, les problèmes relationnels, les situations répétitives, qu'elles soient heureuses ou tragiques, qui, bien que non communiquées, se transmettent de génération en génération en utilisant notre mémoire transgénérationnelle et en générant un stress collectif. Toutes ces informations voyagent dans les arbres généalogiques, ce qui rend de nombreuses personnes malades.

C'est ainsi que nous découvrons les abus,

  • Mental

  • Verbals

  • Emotionnel

  • Sexuel

  • "Je n'ai pas eu la place que je devais avoir".

  • d'être "On ne m'a pas donné la chance d'être"

"Un mort mal enterré empêche la famille de faire son deuil."


Ce sont des composantes des loyautés invisibles qui se jouent entre notre inconscient et nos ancêtres. Notre inconscient va se charger de créer des réalités, des illusions qu'ensuite, d'une manière ou d'une autre, nous serons chargés de confirmer notre héritage familial.

Donc, des situations comme ,

  • Difficulté à trouver un partenaire

  • Avoir une relation stable, une famille, des enfants

  • Répétition des dates de naissance

  • Les décès, qui se répètent

  • Les noms, qui sont souvent transmis des parents aux enfants

  • Divorces/Séparations

  • Profession/ Vocation

  • Maladies

  • Les échecs scolaires

  • Blessures émotionnelles

  • Accidents

  • La relation avec l'argent

  • Estime de soi

Ces répétitions font partie des moyens que nous trouvons pour rester fidèle à cette tradition familiale et pour la vivre.

Sigmund Freud a dit que ce qui n'est pas exprimé par des mots s'exprime avec les doigts, faisant référence au fait que tôt ou tard le corps l'exprimera.


Il y a ce qu'on appelle l'effet Zeigarnick, qui fait référence à des actes ininterrompus qui peuvent être répétés encore et encore tout au long de la vie d'un individu.

Ainsi, lorsqu'un drame se produit, la pression du clan inconscient va choisir quelqu'un pour représenter les sentiments qui ne sont pas les leurs, les symptômes et les comportements comme un moyen de manifester que quelque chose ne fonctionne pas.


"Ce que vous niez vous soumet, ce que vous acceptez vous transforme."

Carl Gustav Jung



L'éveil...

La guérison exige avant tout que nous prenions conscience que l'amour est toujours à la base, car c'est une énergie du lien et que la pulsion amoureuse est également héritée. La différence réside simplement dans la façon dont nous nous positionnons face à cet amour, et donc dans la façon dont nous le vivons. Nous constatons donc que l'amour peut se manifester de deux façons,


Il y a l'amour infantile, qui est un amour inconscient et qui est chargé de culpabilité, de sentiments de dette, d'effort, de besoin d'appartenir à quelque chose. Cet amour se manifestera en nous amenant à occuper des rôles qui ne correspondent pas, que ce soit avec les vivants ou les morts. C'est un amour de la codépendance et de l'attachement.

  • Elle va générer des maladies, des blocages, dans le couple, avec de l'argent.

  • Ce sera le terrain propice pour cultiver la tristesse, l'angoisse profonde transmise par les ancêtres

  • Elle va générer le boycott

  • Le besoin de porter des choses, des secrets, de protéger les autres


Ce besoin d'appartenance dont j'ai parlé plus tôt, qui peut être plus fort que le désir d'être heureux, que l'instinct même de survie, simplement pour montrer sa loyauté au clan familial.


Et d'autre part, il y a l'amour sain, qui est celui dans lequel j'aime l'autre sans me perdre en lui tout simplement parce que je m'aime d'abord moi.


Dans un deuxième temps commence un voyage qui nous invite à aller regarder à l'intérieur de nous-mêmes, car nous portons en nous notre arbre, il vit dans notre corps, il représente la famille et chacun de nous. Lorsque nous faisons ce voyage "d'investigation" dans notre passé, nous allons aussi dans le passé de nos parents, de nos grands-parents, de tous nos ancêtres. Nous le guérissons, et donc, nous nous guérissons nous-mêmes.


Si vous êtes intéressé à entreprendre le voyage...

Le défi que vous aurez à relever en tant que chercheur dans une famille vient du fait qu'il incarne le désir de tout le clan de sortir de la répétition et du connu pour aller de l'avant.


Je vous invite donc à vous arrêter, à prendre conscience de la situation dans laquelle vous vous trouvez aujourd'hui avec votre histoire familiale,

Vous le répétez ? ou vous le projetez, en vous positionnant comme victime ? ou vous l'avez peut-être guéri, sublimé ? les répétitions qui sont dans votre histoire familiale.

Commencer à exprimer physiquement, émotionnellement et verbalement ce que vous vivez afin d'empêcher la transformation de ce malaise psychique en un symptôme somatique.

L'expression d'émotions, de sentiments sans peur permet de libérer les tensions que le corps a accumulées (nœud dans la gorge, nœud dans l'estomac, tension dans les épaules, ou même d'autres symptômes chroniques plus forts)

Enraciné dans l'histoire comme faisant partie de la solution, pouvoir la regarder d'un point de vue de résilience comme celui qui s'est guéri, s'est libéré, s'est transformé et a transmuté ce symptôme, cette émotion et a ainsi guéri et libéré tout le reste du clan.

Vous libèrer des répétitions familières pour que vous puissiez enfin conquérir votre liberté et commencer à vivre votre propre histoire.

Vous libérer du regard de vos parents vous amène souvent à vous libérer de la culpabilité d'être vivant, de vivre, et à cesser de vous punir.


Comment faire ?

En élargissant l'espace intérieur et donc le niveau de conscience, où se trouve la famille, vous pourrez ainsi sortir de la dualité permettant la révélation du chemin pour la pleine réalisation de la conscience ainsi que sa disparition.


Un autre moyen est d'arrêter de choisir la souffrance comme moyen d'exister, devenant ainsi au service de vous, de votre essence et non de votre inconscient, qui est lié à l'archétype de la famille intérieure.


On dit que le fruit définit toujours l'arbre et que l'arbre est jugé par ses fruits. Si les fruits changent, l'arbre changera aussi. Chacun y trouve sa place.

Se connecter avec un amour vrai, libre de toute fusion, plein de respect, d'écoute et d'attention.

De l'amour, pour libérer le regard , plein du bonheur et non de la souffrance.

Aimer de manière plus consciente.


Illuminer, prendre conscience, de tous les sentiments négatifs, afin de nous donner la permission de nous réconcilier avec le clan. Puisque tous les sentiments négatifs profonds sont au service de la loyauté et cachent l'amour.


Garder les ressources héritées, les vertus, les qualités, les forces et rompre avec les fardeaux, les poids, qui bloquent.

Comprendre que la répétition des loyautés transgénérationnelles nous éloigne de l'amour, qui est le point de départ de tout être, et nous amène à fonctionner inconsciemment à partir d'une répétition, d'une circonstance qui a été laissée dans l'arbre.


Mon accompagnement

En tant que thérapeute, mon engagement sera de vous accompagner afin d'exister à part entière, de vous soutenir dans votre cheminement intérieur vers votre propre lumière.

Chaque fois que nous nous réalisons, nos ancêtres en nous se réalisent et rejoignent notre niveau de conscience. Pouvoir donner une nouvelle lecture de l'histoire familiale sera donc fondamental pour vous repositionner.


Ainsi, en modifiant le présent, en l'éclairant, vous permettrez de modifier le passé, en l'éclairant aussi. En elle, prenez conscience de ces répétitions, reconnectez-vous avec l'autre côté de l'amour, celui qui vous guérit, vous et les vôtres, en laissant de côté la codépendance, l'attachement, et tout ce qui implique un amour infantile. Prendre votre place, vous permettre de prendre votre place en tant qu'être entier, en rétablissant une nouvelle circulation de l'énergie dans les liens relationnels.


J'espère que l'article d'aujourd'hui vous motivera à poursuivre sur votre voie.


Vous pouvez m'envoyer vos commentaires, par courriel à katherine@espaceambar.be ou les laisser directement ici à la fin

Vous pouvez suivre EspaceAmbar à l'adresse suivante

https://www.espaceambar.be/

Instagram

https://www.instagram.com/

Facebook

https://www.facebook.com/espaceambar.be

YouTube

https://www.youtube.com/channel/UCR9u-tuC64P2FCzqwiAt4ow?view_as=subscriber

L'agenda 2021 est déjà à jour, allez regarder les formations et les ateliers qui vous attendent.

Vous pouvez consulter l'agenda régulièrement ici

https://www.espaceambar.be/agenda


ou vous abonner à la lettre d'information.

https://www.espaceambar.be/

Katherine C. Lopez - EspaceAmbar

Espace de développement & d’évolution personnelle



28 vistas0 comentarios

Entradas Recientes

Ver todo
© Copyright EspaceAmbar
katherine@espaceambar.be
​N° d'entreprise BE0524.731.002        Bruxelles | Belgique
  • Icono social LinkedIn
  • Icono social de YouTube
  • Icono social Instagram
  • Facebook icono social
  • SoundCloud sociale Icône